Tous les Islandais connaissent cet homme. C'est non seulement un poète, mais aussi un homme d'action.
Il avait au moins 50 ans d'avance sur ses contemporains et voulait faire entrer son petit pays sur la scène des pays modernes, grâce au capitalisme et au dollar. Européen, patriote, esprit élevé et généreux, Einar Benediktsson a renouvelé la poésie de son pays. Il croyait fermement en un Dieu créateur et maître de l'univers (christianisme) présent dans chaque parcelle de matière (panthéisme) et vers qui tend tout ce qui vit (vitalisme). Conservateur et progressiste comme tout Islandais, il fut un grand visionnaire. Introducteur du symbolisme en Islande, il demeure singulier car personne n'a écrit comme lui. Juriste, journaliste, écrivain, homme politique, grand voyageur devant l'Eternel, il a toujours su être proche des pauvres et des déshérités tout en côtoyant les grands de ce monde.
Voici un très grand poète islandais :
EINAR BENEDIKTSSON
(1864-1940)
L'intrépide
Votre page 2
Votre page 3
Votre page 4
Votre page 5
Votre page 6
Votre page 7
Ecrivez-nous :
patrickguelpa@wanadoo.fr

einarbenediktsson.sk
14/09/04